Rencontre en Inde de l’Association des Universités et Instituts supérieurs oblats

Le recteur de l’Université de Mazenod de Kinshasa, le père Anaclet Dupar, participe à la rencontre de l’Association des Universités et Institut supérieurs oblats organisé à Chennai en Inde.

L’accueil, en Inde, a été très chaleureux, au propre comme au figuré. La coutume indienne impose, en guise d’accueil honorable, une « couverture ». Mais la météo annone depuis quelque temps une canicule en Inde et au Pakistan : jusqu’à 50 degrés celcius. Le recteur de l’Université de Mazenod de Kinshasa ne s’en plaint pas trop. Il attend de partager la chaleur de Kinshasa où l’Institut Saint Eugène de Mazenod est devenu depuis peu l’Université De Mazenod.

 




Le père recteur a présenté l’Université de Mazenod de Kinshasa

Dans la salle des conférences du De Mazenod Institute of Philosophy de Chennai, le recteur de l’Université De Mazenod de Kinshasa a présenté à ses collègues les changements intervenus à l’Institut Saint Eugène de Mazenod (ISEM) devenu depuis octobre 2018 l’Université de Mazenod (UDMAZ).

Le professeur Dupar a particulièrement insisté sur la cérémonie du lancement officiel intervenu en la fête patronale le 21 mai dernier.




Le père Anaclet Dupar a présidé la messe de clôture

Le vendredi 7 juin, à Chennai, en Inde, le père Anaclet Dupar, recteur de l’Université De Mazenod de Kinshasa, a présidé la messe de clôture de la rencontre  de l’Association des Universités et Instituts supérieurs oblats.

Le père Sylvester David, d’Afrique du Sud, a prononcé l’homélie. La veille, le pape François l’avait nommé évêque auxiliaire de Cape Town, diocèse dont il était le vicaire général depuis 2017.

En mai 2015, Mgr Sylvester David a participé à la huitième rencontre annuelle des recteurs des institutions oblates d’enseignement supérieur et universitaire  tenue à Kinshasa. Il était alors président de l’Institut théologique saint Joseph de Cedara (Afrique du sud).

Le voici sur cette photo (à gauche) en compagnie du recteur Anaclet Dupar.

Reconnaissez Mgr Sylvester David sur les trois photos ci-dessous prises à Kinshasa.




Le professeur Anaclet Dupar, recteur, esquisse le profil de l’Université

Le professeur Dupar a notamment relayé le propos du supérieur provincial pour rappeler que la formation continue et les études supérieures et universitaires sont bien un élément de l’évangélisation même si elles n’en constituent pas la fin première.

Le père recteur a aussi raconté le processus de la reconnaissance de l’institution au niveau ecclésiastique, avec l’affiliation à l’Université Urbanienne de Rome et étatique, avec l’obtention de deux arrêtés ministériels en 2018 autorisant le changement de dénomination et octroyant l’ouverture de nouvelles filières d’enseignement en administration des affaires, sciences économiques et sciences informatiques.

Ecoutez ici, en deux parties, les propos du professeur Dupar.