Deux anciens de notre Institut dans l’affaire « ebola »

image_pdfimage_print

 De part et d’autre de la « quarantaine » imposée à la population d’Itipo et de Bikoro dans la province de l’Equateur, ce sont deux anciens étudiants de l’Institut Saint Eugène de Mazenod que présentent les photos devenues virales sur les réseaux sociaux. Mgr Fridolin Ambongo, archevêque-coadjuteur de Kinshasa et administrateur apostolique de Mbandaka-Bikoro bénit le père Lucien Ambunga, lazariste, curé de la paroisse saint Joseph d’Itipo, ordonné prêtre à Kinshasa en 2014. Il avait été vicaire à Bolobo puis à Itipo.

xxxx

Le prêtre avait été placé en quarantaine par l’équipe de l’ONG Médecins Sans Frontières le soupçonnant de porter le virus de l’épidémie « ebola » sévissant dans la région.  Le prêtre avait administré le sacrement des malades à un mourant. Bien des jours plus tard, le 20 mai, pendant la messe, le prêtre s’effondre. L’équipe des Médecins Sans Frontières l’interne alors à Bikoro. Le 27 mai, le prêtre est sorti de l’hôpital.

Arrivé de Mbandaka par hélicoptère, l’administrateur apostolique de Mbandaka-Bikoro avait rendu visite au prêtre malade et avait prié sur lui. La joie de l’évêque fut grande lorsqu’il apprit, plus tard, la « guérison » de son prêtre.

 

PDF24    Send article as PDF