Mai 27

Rencontre à Kinshasa des recteurs des institutions oblates d’enseignement supérieur

image_pdfimage_print

RENCONTRE ANNUELLE AOIHL 2015Les travaux de la huitième rencontre annuelle des recteurs des institutions oblates d’enseignement supérieur et universitaire se tiennent à Kinshasa depuis le lundi 25 mai. Les recteurs et rectrice viennent du Canada, des USA, d’Italie, des Philippines et d’Afrique du Sud. Ils sont accueillis par le père Anaclet Dupart, recteur de l’Institut Saint Eugène de Mazenod de Kinshasa.

Lors de la séance d’ouverture, au scolasticat de Kinshasa-Kintambo, le supérieur provincial du Congo, le père Abel Nsolo, a rappelé la nécessité de la collaboration comme gage de plus d’efficacité et surtout de la reconnaissance d’une commune identité.

Des étudiants de l’Institut Saint Eugène de Mazenod ont exécuté l’hymne de leur Institut, vantant, au passage, les vertus de leur saint patron, un « saint pour notre temps ».

Le père Fabio Ciardi, directeur du Service des Etudes Oblates, a présenté une première conférence portant sur une recherche scientifique sur la véritable date de fondation de la congrégation des Oblats. La congrégation célèbre, en 2016, ses 200 ans d’existence. Mais c’est un anniversaire de quel événement exact lorsque les archives peuvent faire remonter jusqu’en octobre 1815 au lieu de la date consacrée de janvier 2016 arrêtée plutôt, comme date de fondation officielle, par  un Supérieur général successeur d’Eugène de Mazenod ?

Avant le repas d’ouverture, cette première journée a été agrémentée aussi par une représentation de maques du Ballet Pende.

IMG_3888 IMG_3932 IMG_3911 IMG_4115 IMG_4031 IMG_4020