Non classé Trois assomptionnistes toujours disparus

Trois assomptionnistes toujours disparus

image_pdfimage_print

Protais KabilaLes trois pères assomptionnistes de la paroisse Notre-Dame des douleurs de Mbau, dans le diocèse de Butembo-Beni, ne sont pas encore revenus. Le supérieur provincial, le père Protais Kabila, ancien de l’ISEM, s’en est confié à un ancien de l’ISEM, correspondant de Radio Vatican à Kinshasa. Deux des trois pères enlevés sont d’anciens de l’ISEM. Entretien à lire et à écouter sur le site de Radio Vatican .: http://fr.radiovaticana.va/news/2015/02/05/rd_congo__nouvelles_sur_les_trois_missionnaires_kidnapp%C3%A9s_depuis_plus_de_deux_ans/1121690

 

Eglise \ Vie de l’Eglise

RD Congo : Nouvelles sur les trois missionnaires kidnappés depuis plus de deux ans

Père Protais Kabila, supérieur provincial des Augustins de l’Assomption, (Assomptionnistes) – RV

05/02/2015 13:07
(RV) Entretien – Le supérieur provincial des augustins de l’Assomption, dits assomptionnistes, le père Protais Kabila, a informé le 28 janvier, la centaine des supérieurs majeurs des religieuses et religieux réunis en Assemblée plénière mixte au Centre catholique Nganda de Kinshasa, sur la situation des trois missionnaires assomptionnistes enlevés par des hommes armés voilà deux ans et trois mois.Les trois missionnaires sont les pères Jean-Pierre Ndulani, Anselme Wasukundi et Edmond Bamutupe. Ensemble, ils formaient depuis peu la communauté de la paroisse Notre-Dame des pauvres à Mbau, au diocèse de Butembo-Beni, dans la province du Nord-Kivu. Les trois prêtres ont été enlevés par des ravisseurs inconnus, car la région était occupée par des rebelles des ADF-NALU, par des rebelles du mouvement du 23 mars, les M23, par des groupes Maï-Maï et plusieurs autres bandes armées.Récemment, l’armée régulière a reconquis l’espace et délogé ces bandes armées. Il y a eu des rescapés, mais personne n’a renseigné sur la présence des trois prêtres. Et les rumeurs vont dans tous les sens. Le père Kabila se demande pourquoi le monde entier, qui a compati avec le président français Hollande lors de récents massacres de journalistes à Paris, n’a jamais rien fait pour la région du Nord-Kivu où plus de 900 personnes ont été enlevées. « Notre région serait-elle oubliée ou vendue ? » se lamente-t-il. « C’est toute une société qui a été kidnappée », estime-t-il.

Au Centre catholique Nganda, les supérieurs religieux ont compati avec le supérieur des assomptionnistes, et ils prient et attendent de s’organiser pour la sécurité des communautés religieuses. « Nous sommes tous exposés. Le Congo est exposé à tout », estime le père Protais Kabila.

Ecoutons l’intégralité de l’interview que le Père Protais Kabila, supérieur provincial des Augustins de l’Assomption, (Assomptionnistes), a accordé au correspondant de Radio Vatican à Kinshasa Jean-Baptiste Malenge :

 

 

 

 

www.pdf24.org    Send article as PDF   
Top