Le président provincial de l’ASUMA a présidé la messe pour la clôture de l’année académique 2018-2019

Le vendredi 28 juin 2019, l’Université De Mazenod (UDMAZ en sigle) a officiellement clôturée l’année académique 2018-2019. Une concélébration eucharistique a été présidée par le président provincial de l’Assemblée des Supérieurs Majeurs (Kinshasa), le père Anaclet Bambala, religieux du Saint Sacrement,  ancien étudiant de l’Institut Saint Eugène de Mazenod, l’actuelle Université De Mazenod.

L’image du lépreux puisée dans le texte de Mt 8,1-4, a été au centre de l’homélie. Le père Bambala a effectué une analogie : « Or voici qu’un lépreux s’approcha et se prosterna devant lui (…) » (Mt 8,2). En s’appuyant sur cette image, le prêtre a exhorté tout le monde à effectuer un mouvement pour aller à la rencontre du Seigneur. Ainsi voit-il dans la nouvelle configuration de l’université De Mazenod un mouvement, une marche qui nécessite la collaboration de tous  » pour le bien de la société » ( Pro bono societatis), selon la devise de l’université. Reprenant les paroles du saint patron de l’université, Eugène De Mazenod,  » oser grand comme le monde », le père Bambala souhaite autant pour la société d’aujourd’hui. Nous devons tous « oser grand comme le monde », a-t-il insisté.

La célébration eucharistique a été suivie de l’exécution de l’hymne de l’université et d’une séance de photos de famille.

Joël KALAKI




Messe d’ouverture

2014-10-04 09.26.07L’un des deux évêques auxiliaires de Kinshasa, Mgr Timothée Bodika, a présidé la messe d’ouverture pour « l’année académique et spirituelle ». A l’homélie, il a rappelé la figure de saint François d’Assise, fêté, providentiellement, le 4 octobre. L’évêque a insisté sur la relation au Christ comme orientation principale de la formation religieuse et sacerdotale. L’image de saint François s’impose, d’après lui, pour rappeler que les congrégations religieuses doivent quitter un certain confort pour aller vers les périphéries de l’humanité. Et l’évêque auxiliaire de Kinshasa a transmis l’invitation de l’archevêque, le cardinal Laurent Monsengwo,  adressée aux congrégations pour aller évangéliser les périphéries de la région (rurale) de l’est de l’archidiocèse.

Ecoutez ici l’homélie de Mgr Bodika.